100 % BENEVOLES 0 % EUTHANASIE


JOLLYA

JOLLYA
Aujourd'hui, nous vous annonçons une bien triste nouvelle, JOLLYA nous a quitté.....malheureusement, c'est un virus qu'il l'a emporté, elle s'est battue contre cette maladie, qui a été plus forte qu'elle.....elle a eu la chance d'être adopt...é par une famille formidable qui a voulu lui offrir une vraie vie de vie de chat et qui l'a aimé et soigné jusqu'au bout même si elle n'a pas pu profiter vraiment de sa nouvelle vie.....voici une lettre de ses propriétaires qui ont voulu lui faire un bel hommage.....nous laissons donc ses maîtres vous expliquer et exprimer leur peine.....
"Lettre à Notre Jollya,
Petit ange partie trop tôt.
Tu n'avais que 6 mois et tu n'ais resté avec nous que 10 jours mais nous sommes fiers de t'avoir eu.
Tu t'es battu comme une lionne pour survivre à ce foutu virus. Tu avais une telle force de vivre que même les vétérinaires qui n'avaient aucun espoir t'ont suivi jusqu'au bout et ont fait l'impossible pour te sauver. Ton frère Rusty t'a même donné son sang et il est devenu un héros malgré lui et ton frère de sang par la même occasion. Le virus a gagné mais je ne veux pas le souligner, car tu as résisté à une anémie, 2 chocs hypo-volumique et un arrêt cardio-respiratoire et c'est toi qu'il faut admirer.
Même si tu as été le chaton le plus courageux du monde, ce que je voudrais me rappeler de toi c'est : ta rencontre avec nous, en quelques caresses tu es devenue ma "machine à ronron". La première nuit passée ensemble et les 12 ou 15 fois où tu nous as réveillé en ronronnant pour avoir des câlins, comment te blâmer ? Tu était tellement en demande et nous étions si content de t'avoir, il fallait en profiter et on ne regrette pas du tout cette nuit quasiment blanche.
La "VDM" n'a pas été qu'une expression pour toi mais plutôt une fatalité. On avait parlé de toi et de ton caractère si facile à toute la famille, mais ils n'ont pas eu la chance de te connaitre.
On est si mal de t'avoir déjà perdu, tu nous as apporté beaucoup plus que quiconque ne peut l'imaginer. Tu resteras mon chaton, ma machine à ronron, ma bouille à moi et la nouille de ton père.
A toi, à l'infini et au-delà.
On t'aimera toujours"
Tu resteras toujours dans nos coeurs JOLLYA....paix à ton âme....tu es trop vite partie....nous remercions tes maîtres pour tout ce qu'ils ont fait pour toi et pour tout l'amour qu'ils t'ont donné.....