100 % BENEVOLES 0 % EUTHANASIE


Joko

Joko

Joko!!! Il a frôlé le pire, et nous nous en rappellerons! Heureusement aujourd'hui il a retrouvé une famille digne de lui! Nous avons gardé son prénom car nous n'aurions jamais pensé que ses adoptants puissent ainsi le laisser vulgairement tomber, mais qu'ils se seraient empressés de venir le rechercher... Joko avait été adopté petit chez nous, en 2013, il s'appelait alors Adam. Saisi à l'époque pour maltraitance chez des cinglés chez qui nous passions chaque semaine récupérer des arrivages et des cadavres ( la justice n'a rien fait...). Nous le pensions heureux chez ces adoptants qui n'hésitaient pas à se servir de son image pour proposer l'été de la pension "familiale" chez eux. Mais remplacé au fil du temps par d'autres animaux, des enfants, un jacuzzi ou un commerce d'onglerie mesdames, il s'est retrouvé perdu. Quelques semaines plus tard nous retrouvions sa trace dans une autre fourrière. La famille avertie lisait mais ne donnait pas suite à nos messages. Nous sommes allés le récupérer avant l'ultime délai, honoré les frais, et relancé sa "famille". Notons que cette fourrière n'offre aucun répit à ses rescapés, bizarrement malgré le refuge collé, nul entrant n'en sort vivant, vraisemblablement... Tous les animaux du secteur sont donc presque automatiquement condamnés tandis que le refuge doit s'approvisionner dans d'autres contrées (...). Joko aura eu la chance d'être sous notre protection. Une promesse de "récupération" a finalement été avortée, le mari ne désirant ni le récupérer, ni payer de frais pour cela... Fut un temps il leur aura pourtant fait rentrer de l'argent... Des membres de la famille politiquement bien placés n'auront cependant jamais relevé le niveau, comme quoi! (..). Que tous aillent au diable et malgré la démangeaison, nous ne citons pas leur nom, mais Charlotte nous t'aurons à Loeil. Joko ne vous remercie pas de votre abandon mortel, et il bénéficie aujourd'hui de parents honorables, aimants, et honnêtes. Lui qui est une perle, la bonté même, méritait bien mieux que cette bassesse humaine, et heureusement il est enfin entre de bonnes mains! Nous voilà rassurés pour son devenir, il n'y a plus rien à craindre pour lui désormais. Nous garderons cette expérience supplémentaire comme une leçon, et nos principes n'en sortiront que renforcés. Ne t'inquiètes plus Joko, embrasses bien tendrement tes charmants parents, cette fois les bons. Pardon pour cette erreur de programmation, profites de ta vie comme tu le mérites, et oublis ces sales cons!