100 % BENEVOLES 0 % EUTHANASIE


Hooker

Hooker

Découvrez Hooker, Mâle Lhassa Apso, né le 10/11/2012, identifié, vacciné et castré. Hooker est une boule d'amour, pleine d'ambiguïté, dans un concentré de perplexité! Mais qui prend tellement au cœur! Mieux qu'un personnage de fiction ;) Il nous a été confié suite à des problèmes comportementaux au sein de sa famille, qui manquait peut-être d'un peu d'autorité face à un toutou acheté non sevré chez des pseudo-éleveurs. Tantôt diablotin imprévisible, tantôt copain angélique, les accidents se sont aggravés jusqu'à devoir passer par des examens de surveillance sanitaire. Plutôt que de le condamner, la famille a cherché la solution la mieux adaptée, et tout point analysé, nous avons accepté de l'accueillir. La mort évitée, la vie ne l'a néanmoins pas épargné. Hooker avait un autre problème, il souffrait d'une hernie périnéale importante qui nécessitait une lourde opération, inévitable. Sa vie fut donc chamboulée de but en blanc à son arrivée. Bien intégré cependant à ses nouveaux nombreux compagnons, il fut aussi bouleversé qu'étonné de voir des humains qui ne le craignent pas et annonçant directement leur volonté de l'accompagner dans le droit chemin. Il en était fini de sa tyrannie qui ne reflétait en fait qu'un profond mal-être. Il l'a accepté, bon gré mal gré, créant une relation d'échange de bons procédés, entre confiance et abnégation, et soulagé de constater que notre amitié et notre amour pour lui étaient vrais. La veille de l'opération programmée, l'état de son hernie s'est brutalement détériorée, et il était soudain vital de l'opérer en urgence. Certains de ses organes, malmenés depuis trop longtemps, étaient nécrosés et il s'en est fallu de peu encore une fois. Deux heures sur la table de chirurgie, trois opérations risquées en une, sans certitude de succès; le colon a été recousu sur les côtes, la vessie sur le colon et le reste délicatement remis en place au bon endroit... Castré en même temps. Bien prévenus sur la douleur occasionnée, sur les complications d'un rétablissement long et difficile, sa perte d'appétit et son moral bas ont nécessité une seconde hospitalisation de plusieurs jours, pour un total de plus de 1000€ d'investissement. Revenu parmi nous, vaillant mais complexe, il faut encore le forcer pour le nourrir, nos stimulations restant vaines malgré tous nos efforts, et la prise de médicament est contrainte par divers stratagèmes. Il refait de belles selles, mais l'incontinence post-opération évolue peu à peu dans le bon sens. Tant d'épreuves et d'émotions jouent forcément sur sa vitalité et sa combativité. Lui qui a trois reprises nous aura fait des frayeurs par de petites fugues bien stressantes aux abords du refuge, nous suit désormais au pas par résignation pour les aller-retours en FA improvisée. Il retrouvera, nous l'espérons, la joie de vivre qu'il mérite. C'est un nouveau départ pour Hooker, et bien que ses défauts le démangeront encore, ces expériences vécues promettent une adaptation par abnégation et fatalisme, qui finalement lui permettront d'offrir le meilleur de lui-même désormais. Mais hors de question de le remettre dans un foyer naïf et non averti, qui le confondra avec une peluche, la considération de ses affres seront à prendre au sérieux et avec empathie. Hooker est un compagnon de vie facile et adaptable, calme et tranquille, intelligent et docile, mais le respect mutuel s'imposera, tout comme la compréhension de certaines réactions incomplaisantes. Mais avouons que son petit caractère nous émeut tendrement bien plus qu'il n'effraie. Mieux que de longs discours, il suffit de voir sa frimousse, aussi inquiète que malaimable, pour concevoir ce petit personnage bien singulier et ressentir la personnalité qu'il dégage. Il s'entend parfaitement avec ses congénères, ainsi qu'avec les chats. Il ne sera pas placé avec des enfants. Des semaines compliquées sont passées, mais quelques unes encore seront à surmonter. Nous lui souhaitons de trouver la famille qui lui redonnera le gout et l'envie, un petit comité conciliant et investi, afin de rallumer la flamme de l'espoir, tristement éteinte quelque peu en lui. Une renaissance à venir, et de bons parents pour y parvenir. Où êtes-vous?...