100 % BENEVOLES 0 % EUTHANASIE


Mako n'a pas été récupérée

06/04/2016 18:53

Vous y avez cru? Nous aussi... Mais finalement, malgré les beaux discours, la maîtresse de Mako (Chanel comme elle l'appelait avec tant "d'amour", un luxe qui n'en avait que le nom!) n'est jamais allée la rechercher. Etant donné qu'elle n'a pas daigné nous prévenir, nous voilà avec plus de 300€ d'hospitalisation supplémentaires à payer... La pauvre puce avait été percutée par une voiture, et quelqu'un l'avait déposée chez le vétérinaire. Sollicités, nous avons accepté de la prendre en charge et emmenée de suite dans notre clinique. Ses fractures ont nécessité une lourde opération, mais Mako va bien et a eu beaucoup de chance... Cherchant à comprendre, nous n'avons obtenu que des versions instables et incohérentes: après tout, Chanel n'est pas vraiment à elle, elle l'avait eu petite, comme ça... De grâce, ne prenez pas un animal sans ignorer qu'il puisse un jour avoir besoin de soins de santé, et de vos sous. Aimer une bête pour l'euthanasier en cas de problème, la laisser mourir en souffrant, ou encore faire payer à d'autres le poids de son irresponsabilité, ce n'est pas aimer, et cela inspire plutôt de la rage. Nous en avons encore eu une bonne dose aujourd'hui, et sommes dépités de voir la condescendance et le manque de respect de maîtres, et humains, aussi vulgairement indignes d'eux. Avouons notre colère et notre désenchantement... Bref, le monde est ainsi fait. Nous vous donnerons des nouvelles de MAKO dés que nous serons allés la chercher. Ses frais vétérinaires s'élèvent donc désormais entre 800 et 1000€. Une belle désillusion qui coûte cher au porte monnaie comme au moral, mais pas pour tout le monde malheureusement. Pauvre Mako, es tu aussi écoeurée que nous?

 

Si vous souhaitez nous aider pour les frais inassumés de Mako, merci de contribuer avec nous par don (déductibles des impôts à 66%) par chèque à l'ordre de SOS ANIMAUX, rue de Chambéry 59146 Pecquencourt, ou via paypal: sosanimauxpecquencourt@yahoo.fr. Merci pour elle, lâchement abandonnée à son sort...

 

 

—————

Précédent